2006-2009 : Satellite ESMO

(image)

Objectifs :

Le projet étudiant européen d’orbiteur lunaire (ESMO) consiste en la fabrication d’un satellite, depuis sa conception, jusqu’à sa mise en orbite, par un réseau d’étudiants européens opérant sous la directive du département éducatif de l’Agence Spatiale Européenne (ESA). Ce projet permettra de mettre en orbite lunaire un satellite, capable de mener différentes expériences scientifiques notamment en vue de préparer un alunissage pour le futur projet étudiant de l’ESA.

Les objectifs du projet sont variés :

·         Regrouper des étudiants européens passionnés par l’espace dans un défi commun, capable de leur apporter une expérience dans la conduction de grands projets aérospatiaux, ainsi que de leur donner accès à des technologies de pointe, et à une expertise professionnelle.

·         Transférer un satellite d’une orbite géostationnaire (GTO) vers une orbite lunaire.

·         Photographier et modéliser le sol lunaire.

·         Rechercher de potentiels sites d’atterrissage pour de futures missions lunaires.

·         Effectuer différentes expériences et mesures scientifiques durant toute la durée de vie du satellite.

Il s’agira du premier satellite non professionnel à quitter l’orbite terrestre.

image

Participants :

Toutes les phases menant à la mise en orbite lunaire d’ESMO seront effectuées par des équipes d’étudiants dispersés à travers l’Europe : de la conception, en passant par le design, le développement, la construction, jusqu’au traitement même des informations reçues une fois le satellite mis en orbite.

Les différentes équipes restent en communication régulière grâce à des outils informatiques adaptés (chat IRC, forum de news, serveur ftp, … ) et se retrouvent plusieurs fois par an au centre de recherche de l’Agence Spatiale Européenne (ESTEC) à Nooordwijk aux Pays-bas.

En plus de l’échange constant d’idées entre eux, les étudiants bénéficient d’un support permanent de l’ESA et de différents experts industriels.

Parmi les 19 meilleures universités et grandes écoles Européenne sélectionnées, notre participation permet à l’INSA de Lyon de figurer aux cotés de l’Ecole Polytechnique et Supaéro sur le podium français.

 

Nos souhaits :

Les membres du CLES-FACIL se sont tout de suite passionnés pour ce projet, car il leur permet d’assouvir leur passion de l’espace. ESMO est de plus une aventure sans précèdent, à la fois sur le plan technique en créant un contact privilégié entre les étudiants et les experts de l’ESA, mais également sur le plan humain car il s’agit avant tout d’une aventure européenne. L’équipe de l’INSA de Lyon a intégré le projet ESMO au début de l’année universitaire 2005 / 2006. Elle est actuellement constituée de 7 personnes.

Nous avons un certain temps contitué l’équipe MECH (Mécanismes) qui s’occupait du déploiement des panneaux solaires du satellite  permettant d’alimenter le propulseur électrique à ions. En juillet 2007, il a été décidé qu’ ESMO utiliserait plutôt un propulseur chimique pour voyager jusqu’à la lune. Suite à cette décision, les besoins réduits en électricité ne justifiaient plus l’utilisation de panneaux solaires déployables. Dès lors, notre équipe s’est vue confier la charge du contrôle d’orientation du satellite au moyen de volants d’inerties (Reaction wheels).

Le lancement de ce micro-satellite est prévu pour 2012 à Kourou (Guyanne Francaise) sur Ariane 5 grâce au programme de charge utile auxiliaire (ASAP).

Le CLES-FACIL a l’ambition de maintenir une équipe de plus en plus importante au fil des années, avec le soutien de l’INSA de Lyon et de nos partenaires industriels.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.