2007-2008 : Ballon Solaris

Un ballon-sonde ?

Le projet Solaris est un ballon-sonde, c’est-à-dire tracté par un ballon gonflé à l’hélium. Ce type de ballon-sonde peut atteindre des altitudes importantes (30km soit trois fois plus haut que les avions de ligne) et traverser une partie de la stratosphère.

 


 L’enveloppe d’un ballon, le parachute et le réflecteur radar


 Une photo prise d’un ballon-sonde à haute altitude

 

Le projet Solaris

 

Solaris est un projet complexe sur le plan de l’électronique, qui est le fruit de deux ans de travail. Afin de réaliser un maximum de mesures, le ballon-sonde embarque les modules suivants :
– positionnement en temps réel par GPS
– 4 mesures de température
– 2 mesures de pression dont une dans l’enveloppe du ballon
– un appareil photo numérique réalisant des photos et des vidéos, à l’horizontale et à la verticale
– une mesure de luminosité globale
– une détection de condensation sur les circuits électroniques.

Afin de maximiser les chances de récupérer les mesures et le matériel, Solaris embarque de plus :
– une balise de localisation GPS par radio, possédant une autonomie de fonctionnement de plus d’une semaine
– un enregistreur de vol enregistrant à bord, sur une carte mémoire, toutes les mesures
– une transmission radio numérique en temps réel, utilisant un code correcteur d’erreurs pour maximiser la fiabilité de la liaison radio.


Le module appareil photo numérique en cours d’étude

 

Le projet sera lâcher en dehors de l’habituelle campagne de lancements à La Courtine, pour des raisons logistiques.
Il a été réalisé en collaboration avec le club parisien Swift Tuttle Space – voir leur site Web.
Le lâcher est prévu pour le week-end du 10 mai, n’hésitez pas à nous contacter si vous souhaitez y assister.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.