Projet 2018-2019 : La Mini-Fusée Delta

created by dji camera

En Bref :

Notre but est de créer une fusée la plus légère possible. En réalisant un maximum de pièces en composites nous voulons atteindre une altitude maximale tout en restant dans la catégorie mini-fusée. Nous profiterons de ce vol pour tester deux innovations : le déclenchement du parachute grâce à une minuterie (partie électronique/ informatique) et le maintien/l’ouverture de la porte parachute grâce à une combinaison de ressorts et d’une ventouse magnétique (partie mécanique). Ce vol nous permettra aussi de tester le comportement en conditions réelle des pièces en composites.

Les Débuts:

Le projet Delta s’inscrit dans la politique du cles-facil visant à former ses nouveaux membres par la réalisation complète d’un projet de Mini-Fusée. L’objectif principale de ce projet est la découverte de toutes les étapes de la réalisation d’une fusée ainsi que des différentes notions de stabilité.

La Naissance :

L’idée de cette fusée vient d’une volonté de simplicité dans la réalisation et la fabrication. Nous avions pour but de tout fabriquer nous-même, du corps de la fusée jusqu’à la carte électronique et le parachute. Nous avons décidé de diviser notre fusée en 3 blocs indépendants : bloc moteur, bloc parachute, bloc électronique. Ainsi nous pouvons séparer les différents éléments de la fusée. Ces différents éléments ont une géométrie particulière et précise. Le bloc moteur permet d’accueillir parfaitement le propulseur en remplissant deux fonctions : le centrage et le maintient en place du propulseur. Il possède en effet un système très ingénieux avec un bouchon vissé. Le bloc parachute est crée avec 3 logements, pour accueillir la ventouse magnétique qui doit retenir la porte, ainsi que 2 ressorts qui doivent aider à expulser la porte. Le bloc électronique est conçu pour fixer une batterie et une carte électronique.

Après la réalisation de notre fusée sur un logiciel de CAO, nous sommes passés à la fabrication.

La Fabrication :

Notre tube est réalisé en fibre de carbone qui donne un aspect poreux que nous essayons de corriger avec un revêtement spécifique. Nos éléments internes sont en impression 3D ABS. Nos ailerons ont une forme classique et ont été réalisées en imprimée 3D ce qui nous permet d’avoir des équerres de fixation directement intégrées pour simplifier le montage. Les matériaux utilisés nous ont permis d’obtenir une fusée la plus légère possible.

La Programmation :

Nous utilisons une seule carte simple qui comporte tous les éléments que nous avons besoin : une minuterie et une diode. Cette carte est alimentée avec une batterie 12V. La programmation est réalisé avec le logiciel AtmelStudio en C. Le corps principal du code est sous la forme d’une machine à état.

Bilan :

La Minif ne comportait pas d’expérience et a réalisé un beau vol nominal. Au décollage, la fusée subie une accélération de 18 g. Puis elle atteint une vitesse maximum de 86 m/s. Le parachute s’ouvre au bout de 8 secondes à l’apogée. Sa vitesse de descente est de 9,4m/s.

La vidéo du vol est disponible sur la chaîne YouTube du CLES-FACIL :

https://www.youtube.com/watch?v=y2RvuDlWxe0

C’est un succès pour tous les membres de l’équipe qui ont pu comprendre les différentes notions de stabilité et apprendre à utiliser tous les outils mis à disposition par le club dans les différents domaines : conception, fabrication, électronique, informatique … ceci afin de réaliser dans les années à venir des projets de plus en plus complexes et ambitieux.

 

Posted in Mini fusées.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.